Blagues

Comment écrire une courte blague ?

Les blagues sont le meilleur moyen de faire rire des amis et des gens. Certaines personnes l’utilisent même comme brise-glace dans certaines situations pour attirer l’attention de leur public ou utilisent la pause-café au travail pour sortir la blague de la journée. Certaines études ont également affirmé que rire d’une bonne blague réduit le stress et la tension. Les blagues révèlent également la personnalité de certaines personnes. Il y a des gens qui racontent des blagues pour surmonter leur timidité et leur manque de confiance en soi. Cependant, pour faire rire votre public, la blague doit être originale, compréhensible et brève. Ce n’est pas toujours facile. Comment inventez-vous une blague courte et déchirante?

1 – Déterminez le sujet de la blague

Les meilleures blagues (les meilleures blagues) ont été écrites sur des sujets qui intéressent le public. Une bonne putain de blague doit avoir un vrai thème et être choisie avec soin. Pour trouver les meilleurs thèmes de farce, vous pouvez utiliser des farces qui intéressent vos amis et collègues. Il est important de choisir des thèmes de farce qui conviennent à différents groupes cibles et situations. Une blague qui impressionne un étranger est différente d’une blague qui fait rire toute la famille. Pour avoir plus de succès, il est important de créer une blague qui convient à votre public. De cette façon, votre blague peut être comprise par différents profils de personnes. La chose la plus importante est de créer une bonne blague moche qui vous fait rire, mais qui ne fait pas autant de mal à personne dans son contexte et son contenu. Si l’inspiration n’est pas là, tirez vos idées des nouvelles qui font sensation ou d’une expérience que vous avez vécue qui vous a finalement fait rire. Utilisez ces ressources pour créer une liste de blagues amusantes qui conviennent à différents types de publics. Vous pouvez également vous inspirer des spectacles des grands acteurs pour découvrir comment ils parviennent à fidéliser leur public. Les erreurs des peuples ou des personnalités politiques peuvent également être un bon sujet de blagues. Tout le monde aime les potins. C’est votre chance de faire une liste de blagues amusantes qui n’offensent personne. La chose la plus importante à garder à l’esprit avant d’écrire une blague est d’éviter tous les sujets offensants et controversés. Bien qu’ils puissent être très efficaces, ils doivent être évités pour éviter les litiges. Les blagues qui parlent de racisme ou de religion devraient être évitées de votre blague. Chacun a sa propre façon d’interpréter ses mots, même s’il peut passer par un cercle familial. Laissez-le si vous avez l’impression que votre blague frappe quelqu’un. Votre blague doit être neutre et sans controverse. Idéalement, cela devrait être plus personnel.

2 – Écrivez vos petites blagues

Une bonne blague doit être bien structurée. Vous pouvez choisir entre des techniques traditionnelles, des blagues et des histoires, ou même une blague. Le comédien BJ Novak utilise souvent des phrases clés. Il prend la surprise et joue sur ses blagues. Les modèles de l’histoire sont les meilleurs pour les blagues courtes. Une bonne blague comprend également une chute. En plus de l’effet de surprise, vous pouvez également introduire des ironies ou des hypothèses. Cela vous oblige à utiliser moins de mots, à réduire les détails inutiles et les phrases trop longues. La blague ne devrait contenir qu’une seule ligne pour que le public continue. La partie la plus drôle se terminera avec les jeux de mots. Plus vous utilisez un terme d’exagération, plus vous lirez à votre public. N’oubliez pas non plus d’y inclure des balises. Cela créera plus de déchets pour rendre votre farce encore plus amusante. Vous pouvez également utiliser les balises pour faire rire les gens sans avoir à rechercher d’autres sujets de départ. Des étiquettes peuvent être implantées dans l’histoire pour exagérer la blague.

Une fois la blague écrite, ne le dites pas tout de suite au public. Vous devez vous préparer à le dire par la pratique. Les intonations, les gestes peuvent affecter la façon dont le public les perçoit. Une bonne blague vous fait rire avant de faire rire les autres. Votre public pourra partager votre blague facilement si vous la racontez naturellement et sans hésitation et que vous êtes convaincu que c’est amusant.

3 – Racontez la blague

Les meilleures blagues sont celles qui tiennent compte du profil du public. Par conséquent, vous devez collecter toutes les informations sur votre public et les circonstances dans lesquelles elles sont partagées. Cela aidera votre public à mieux le comprendre et à l’apprécier. Vous pouvez également l’utiliser pour juger si la blague que vous avez écrite est offensante ou non. Vous l’avez peut-être écrit innocemment, mais cela peut être nocif pour certaines personnes. Lorsque vous racontez votre blague, vous devez également ajouter des gestes. Cela renforce l’effet hilarant. Les expressions faciales sont aussi expressives que possible. Cela apportera plus d’exagération dans vos mots. Vous devez être capable d’improviser et d’ajouter d’autres lignes dans certaines situations afin que votre public se moque de votre blague. Si vous sentez que cela ne vous fait pas rire, vous devez faire une liste de blagues de ce bug ou changer complètement de sujet. Cela ne signifie pas que ce que vous voulez dire doit être jeté. Il suffit de l’examiner pour les autres circonstances. Ne vous découragez pas et considérez que même les grands farceurs ont fait des commentaires avec leurs blagues. Vous devez vous rappeler que chaque membre de votre public a sa propre façon de percevoir les choses. Certaines personnes peuvent facilement rire de vos blagues, d’autres non. Vous pouvez être fier de vous si vous pouvez déjà les faire rire.